12 000 tonnes de déchets transformés

Sergies, filiale du groupe Énergies Vienne, et la SCEA Le Rivault ont récemment inauguré l’unité de méthanisation Bio Énergies Rivault. Implanté à Bouresse, l’outil a demandé un investissement de l’ordre de 3,3 millions d’euros. Au total 10 000 tonnes de lisier, 400 tonnes de paille et de déchets de paille, 600 tonnes de déchets verts et 1 700 tonnes issues de céréales permettront la production de 2,6 millions de kWh d’électricité par an, soit la consommation de 1 300 habitants, qui seront revendus à Soregies. Par ailleurs, la chaleur produite par l’usine, près de 2 millions de kWh, sera valorisée directement sur le site en chauffant l’élevage porcin.

L’ensemble du gisement destiné à alimenter la centrale est situé dans un rayon de moins de 20 km, et 84 % se trouvent à moins de 5 km. « Le bilan de gaz à effet de serre est très positif, se félicitent les associés. En effet, nous économiserons quelque 700 tonnes de CO2 par an. Par ailleurs, l’unité permet d’améliorer le traitement des effluents de l’élevage. Ainsi, par exemple, l’engrais issu de la méthanisation est d’une meilleure qualité agronomique que le lisier. Enfin, grâce au processus de méthanisation, l’odeur disparaît ». La mise en route de cette usine dont les travaux avaient démarré en 2016 a également permis la création d’un emploi sur le site.

Jean-Sébastien Thomas

Réagir à cet article

comment-avatar

*