13 M€ pour le tunnel de la Gâtine

Créé en 1845, désaffecté dans les années 1960 avant d’être remis en service en 1980, le tunnel routier de la Gâtine est emprunté quotidiennement par 11 000 véhicules. Une phase de grands travaux a débuté le 9 juillet dernier entraînant la fermeture de l’ouvrage à la circulation pour 14 mois, jusqu’en septembre 2019. L’objectif de ces travaux est de répondre au cadre réglementaire renforcé par l’État après l’incendie du tunnel du Mont-Blanc en 1999. Dans le cadre de ce chantier, tous les équipements techniques seront changés, notamment ceux concernant la surveillance et la sécurité. Une galerie d’évacuation pour les automobilistes sera également créée, en parallèle du tunnel. Dans son prolongement, deux exutoires avec cages d’escalier seront percés au nord et au sud. Un nouveau local technique abritant le poste de l’opérateur de surveillance du tunnel verra le jour. Une signalisation lumineuse de jalonnement aux entrées sera installée, et tous les équipements techniques (capteur de pollution, ventilation) et de sécurité (incendie, poste d’appel d’urgence, éclairage) seront remplacés. Le montant de la facture s’élève à 13 millions d’euros hors taxes, fi nancés principalement par la ville (4 millions) et l’agglomération du Grand Angoulême (7,5 millions). Le reste proviendra de l’État. Durant tout le chantier, les automobilistes seront dirigés vers de nouveaux itinéraires permettant d’atteindre d’autres points d’entrée de la Ville.

Réagir à cet article

comment-avatar

*