500 000€ POUR SOUTENIR L’ADIE

500 000€ POUR SOUTENIR L’ADIE

 

En juillet, à l’issue de la consultation des partenaires régionaux associés à la mise en oeuvre des fonds européens, le conseil régional Nouvelle Aquitaine a sélectionné 253 nouveaux projets qui recevront 21 millions d’euros.

Parmi ces dossiers, l’association pour le droit à l’initiative économique (ADIE) a été retenue. Rayonnant sur le territoire de l’ancienne région Poitou-Charentes, cette structure contribue, grâce au microcrédit, à la lutte contre la pauvreté, l’exclusion et le chômage, en accompagnant et en finançant les personnes qui ont un projet de création d’entreprise et sont exclues du système bancaire classique. Quelque 360 créateurs d’entreprises en situation de précarité devraient ainsi être accompagnés dans la consolidation de leur projet. Les bénéficiaires sont des personnes exclues du marché du travail : demandeurs d’emploi, travailleurs pauvres, inactifs, femmes, jeunes et notamment ceux issus des quartiers prioritaires. La part estimée des femmes bénéficiaires est de 40 % et celle des moins de 40 ans est de 45 %. Ils bénéficieront d’un soutien individuel et collectif adapté de la phase de maturation et de démarrage du projet, aux phases de suivi et de post-création limité à 3 ans. Ce projet s’inscrit dans le cadre de l’appel à projet FSE « Soutenir la création-reprise d’activités et la transmission d’entreprises » lancé pour la période 2017-2018. D’un coût total de 595 490 euros, ce projet est soutenu par l’Union européenne (FSE – Fonds social européen) à hauteur de 200 000 euros, et par la Région Nouvelle Aquitaine pour un montant de 241 312 euros.

Jean-Sébastien Thomas

Réagir à cet article

comment-avatar

*