« Bouge ta boite » : le business conjugué au féminin

 

Le réseau féminin « Bouge ta boite » s’implante à Bordeaux. Trente-cinq entrepreneures se sont retrouvées le 1er mars pour la réunion de présentation. Tous les 15 jours, elles sont appelées à se rencontrer pour partager leurs parcours et développer leur business dans les réunions Bouge Up, à l’heure du déjeuner. Ce réseau s’appuie sur un ou plusieurs cercles par ville, de 10 à 20 femmes issues de secteurs différents et complémentaires. Les prises de paroles se font sur un temps limité pour le point d’étape mais sont aussi l’occasion de partager des problématiques communes et de rechercher des solutions. Créé en Bretagne, en 2016, par Marie Eloy, Bouge ta Boîte se développe en France. Il réunit des femmes entrepreneures indépendantes ou chefs d’entreprises jusqu’à 20 salariés, en s’appuyant sur l’idée que, malgré leur présence à la tête d’entreprise, les femmes ont plus de difficulté à développer leur réseau pour faire du business. Ainsi aujourd’hui, si 38% de femmes sont à la tête de leur entreprise, elles ne sont qu’une sur dix à en vivre correctement. Elles ne sont que 8% dans le secteur des nouvelles technologies et 14% à diriger des entreprises de plus de 10 salariés. Avec Bouge ta boîte, les femmes chefs d’entreprises, les « Bougeuses », se cooptent dans les cercles autour des valeurs d’audace, de bienveillance et d’orientation vers le résultat. Elles s’entraident et se recommandent entre elles pour générer du chiffre d’affaires. Aujourd’hui ce réseau compte 3 600 membres et compte s’étendre à 165 villes d’ici la fin de l’année.

Nathalie Michel

Réagir à cet article

comment-avatar

*