La CCI veut se désengager de l’aéroport

 

Pour Claude Lafond, président de la chambre de commerce et d’industrie de la Vienne, l’affaire est entendue. Pas question pour la CCI de « donner de l’argent qu’elle n’a pas ». Aussi, la chambre consulaire va se désengager du syndicat mixte de l’aéroport de Poitiers. « En 2018, on donnera que 100 000 euros au lieu des 750 000 », a expliqué l’ancien restaurateur qui justifie cette décision par une nouvelle baisse des dotations de l’état envers les CCI. La nouvelle aurait pu passer si la Région Nouvelle Aquitaine, de son côté, avait annoncé qu’elle ne souhaitait pas s’engager dans le financement de l’infrastructure poitevine, ni remplacer la CCI. Dès lors, Bruno Belin, président du Syndicat Mixte et du Département n’a pas caché sa colère lors de la réunion d’orientation budgétaire du conseil départemental, n’hésitant pas à qualifier « d’irresponsable » la position du président de la chambre de commerce. « Chacun doit assumer ses responsabilités, nous exigerons que la loi soit respectée », a annoncé le président du Département. Depuis quelques années, l’aéroport est géré par Vinci Airports avec l’objectif de développer de nouvelles lignes. Malheureusement, la fréquentation ne décolle pas, stagnant à quelque 100 000 passagers par an. Pourtant le syndicat avait fixé comme objectif au gestionnaire d’atteindre les 170 000 passagers en 2019.

Jean-Sébastien Thomas

Réagir à cet article

comment-avatar

*