Chasseneuil : Federal Mogul fermera d’ici la fin de l’année

Chasseneuil : Federal Mogul fermera d’ici la fin de l’année

La direction de Federal Mogul France a annoncé le 3 avril « envisager la fermeture d’ici la fin 2014 » du site de Chasseneuil-du-Poitou (86) dans le cadre d’un « projet de cessation d’activité ». Derrière cette formulation diplomatique, tout le monde comprend que la décision est actée et sera mise en œuvre rapidement. Le groupe américain de mécanique et pièces automobiles (44 000 salariés), dont la filiale française (7 sites) est basée près d’Orléans, Federal Mogul, travaille également pour la marine, le ferroviaire, l’aéronautique. Il produit essentiellement à Chasseneuil des pistons pour motorisations Diesel. Les constructeurs français sont ses principaux clients. Federal Mogul est la dernière société à produire des pistons en France. Elle manifeste par sa décision sa préférence pour la production dans les pays à bas coûts.

241 emplois seraient supprimés, ce qui constitue un nouveau coup dur pour le secteur industriel de la Vienne. La direction justifie la fermeture par un marché européen stagnant et en surcapacité, qui tend à se retourner en faveur des moteurs essences. Elle déclare mener un projet « socialement et économiquement responsable » et veiller à « sécuriser l’avenir des salariés du site ».

La CGT considère que la fermeture n’est pas justifiée et FO, par la voix de son secrétaire général Vienne Alain Barreau, s’oppose frontalement. Jeudi 4 avril, les salariés se sont mis en grève, ont bloqué l’entrée de l’usine et ont manifesté à Poitiers où ils ont rencontré le député-maire Alain Claeys, ainsi que la préfète Elisabeth Borne, qui déclare « vouloir explorer toutes les voies existantes ». Les syndicats en appellent à l’Etat, actionnaire des donneurs d’ordres PSA et Renault.

 

Laurent Kaczmarek

Principales sources utilisées :

Nouvelle République, France 3 Poitou-Charentes

Réagir à cet article

comment-avatar

*