Châtellerault craint pour ses commerces

L’inquiétude grandit à Châtellerault. En cause, le projet de création d’un village des marques, Loire Valley Village, à Sorigny (Indre-et-Loire). Entre 150 et 200 boutiques pourraient ouvrir leurs portes au sein d’un parc de 20 hectares en bordure de l’autoroute A 10. Les commerçants de la sous-préfecture de la Vienne ont manifesté début septembre contre ce dossier qui, rappelons- le, a été retoqué le 16 juillet dernier devant la commission départementale d’aménagement commercial d’Indre-et-Loire. Néanmoins, les promoteurs ont fait appel devant la commission nationale (CNAC). Pour Stéphane Mercier, président de la Fédération des Acteurs Économiques de Châtellerault, « ce projet est un réel danger. Il va contre les intérêts et les emplois commerçants du bassin de Châtellerault et au-delà de Poitiers et de Saumur ». Porté par le groupe américain Torg (The Outlet Resource Groupe), ce village permettrait la création de 700 emplois pour un investissement d’une centaine de millions d’euros. Entre 1,5 et 3 millions de clients pourraient fréquenter ce village chaque année.

Réagir à cet article

comment-avatar

*