Le CPER soutient la modernisation de l’université de Poitiers

Le Contrat de Projet État Région (CPER) 2015- 2020 accorde une place importante à la réhabilitation des bâtiments de l’université de Poitiers, ce qui fait dire à Lionel Vinour, directeur logistique et patrimoine immobilier de l’Université qu’« à la fin de cette période, tous les bâtiments anciens auront été rénovés ».

Ainsi, sur le pôle « sciences », quatre ensembles de quelque 9 000 m2 chacun seront réaménagés et bénéficieront d’une isolation thermique renforcée pour un investissement de 14 millions d’euros. Un premier chantier a démarré en février. Les trois autres se dérouleront entre 2019 et 2020. Le maître d’oeuvre sera sélectionné en 2018.

Un ensemble immobilier de trois à quatre bâtiments modulaires composera le futur pôle chimie. Le concours de maîtrise d’oeuvre de cette opération à 10 millions d’euros (HT) aura lieu en 2018 pour un lancement des travaux début 2019. Sur le campus toujours, un autre chantier, 12 millions, permettra la réhabilitation des 10 900 m2 de la principale bibliothèque universitaire. La livraison est attendue en 2020.

Pour accompagner l’ensemble, une enveloppe de 23 millions d’euros sur dix ans sera consacrée à l’aménagement des extérieurs, à la réorganisation des espaces de circulation et des bases de vie sur le campus.

Dans le centre-ville de Poitiers, une page va se tourner et une verrue disparaître. Le grand bâtiment de 7 000 m2 qui formait les futurs médecins et pharmaciens vient de tomber. L’objectif désormais est : « d’ouvrir l’îlot de la présidence de l’université qui se trouve juste derrière et de créer une coulée verte vers le secteur du jardin des plantes ». Dans la foulée, l’IUT GEA bénéficiera d’un bâtiment rénové. Ces deux opérations vont représenter une enveloppe de 8 millions d’euros.

Jean-Sébastien Thomas

Réagir à cet article

comment-avatar

*