Création d’entreprise, gestion de carrière : Les nouvelles idées
© luchschen - Fotolia

Création d’entreprise, gestion de carrière : Les nouvelles idées

Professions inédites, secteurs émergents, compétences nouvelles, profils qui évoluent : les métiers sont en pleine mutation. Le JDP a sélectionné 8 pistes moins médiatisées mais tout aussi efficaces.

 

> 8 pistes pour tracer sa route

> 15 métiers « tendances »

 

Où chercher les opportunités ?

Les pistes sont multiples : l’observation de la vie quotidienne, l’étude de la situation économique, l’analyse des secteurs professionnels, l’attention portée aux projets structurants d’aménagement du territoire ou aux nouvelles réglementations, l’examen de la presse professionnelle et des sites internet dédiés, l’abonnement à des newsletters spécialisées…

 

8 pistes pour tracer sa route

1) 530 idées pour créer des emplois en un clic

Depuis quelques années, des milliers d’entrepreneurs créent des emplois dans le secteur de l’économie sociale & solidaire avec des idées nouvelles. Pour faire connaître ces initiatives, le réseau Coorace a créé une plate-forme d’informations et de mise en relation pour diffuser et essaimer ces idées.

Les 530 entreprises membres du réseau y présentent leur profil et leurs activités.

Coorace.org

 

2) La plateforme Smart Food

Soutenue par de grands groupes comme Danone, Carrefour ou Elior, la nouvelle plateforme d’innovation Smart Food accompagne des startups spécialisées en « restauration & food tech ».

En juin 2016, le mensuel LSA dévoilait la liste des premiers lauréats qui bénéficieront du programme d’incubation. Sélection :

Agripolis installe et exploite des fermes urbaines de production, avec une technique de colonnes de culture sans terre, sans aménagement, et de qualité bio.

Algama propose une alimentation utilisant le potentiel nutritif des microalgues.

Bloomizon aide à évaluer et à optimiser les apports quotidiens en vitamines. La start-up mesure le nutrinome de la personne et lui fabrique des vitamines sur-mesure pour combler 100% de ses besoins.

BookingNDining est un système de réservation en temps réel de tables de restaurants de qualité. Le consommateur visualise et réserve instantanément les places qui lui conviennent.

ClearKarma est une plateforme d’information alimentaire qui donne confiance aux consommateurs en traçant les contenus et les origines de ce qu’ils mangent, même au restaurant.

Digifood est une appli qui permet à ses utilisateurs de se restaurer dans des lieux comme les stades, les sites de concerts ou les parcs d’expositions sans avoir à se déplacer et à faire la queue. Chaque Smartphone devient un centre de commande de restauration rapide avec livraison in situ.

Extracadabra est une application qui permet aux restaurateurs de trouver des extras qualifiés pour le soir même. Objectif : réduire le temps de recherche d’un « chef » tout en maîtrisant la qualité du profil choisi.

GoodMix améliore le quotidien des patients atteints de maladies chroniques via des recettes et un suivi nutritionnel dédiés.

Jimini’s commercialise des insectes comestibles assaisonnés pour l’apéritif ainsi qu’une gamme de barres énergétiques aux fruits secs, amandes et farine de grillon.

Kwalito est une application qui vérifie la composition des produits alimentaires selon les critères du consommateur : végétarien, allergique, femme enceinte, puriste bio…

Food Market est le premier marché-cantine qui réunit tous les mois une vingtaine de restaurateurs pour offrir aux parisiens un rendez-vous de Street-Food populaire, à prix accessibles.

Les Cuistots Migrateurs proposent des plats méconnus mitonnés par des chefs réfugiés de Syrie, d’Iran ou du Sri Lanka…

L’Etoile des Gourmets est un service en ligne de repas gastronomiques livrés à domicile.

Snack and Co est le 1er concept de restauration en distribution automatique sur le marché français. Il propose des repas complets avec plats chauds 24h/7j., avec une carte de plus de 600 références.

 

Idées création d'entreprise : l'alimentation aussi peut être innovante © Weedezign - Fotolia

© Weedezign – Fotolia

 

3) Le tour du monde de l’innovation avec « La Tribune »

Chaque semaine, le site de La Tribune propose de partir à la découverte des petites et grandes innovations qui annoncent l’avenir. Exemples : des panneaux solaires fonctionnant la nuit, le vélo autonome, des salons professionnels virtuels…

letourdumondedelinnovation.latribune.fr

 

4) Les idées et tendances repérées sur AFE

Le site de l’Agence France Entrepreneur (ex APCE) cite régulièrement des entreprises qui se créent sur la base de nouveaux concepts, de nouvelles tendances via une revue de presse nationale.

Exemples : le co-camionnage, le crowdfunding immobilier, la conversion de vieilles voitures à l’électrique…

afecreation.fr/pid6204/nouvelle-idees-reperees

 

5) « Bonjour Idée » : Le magazine collaboratif des start-ups

Lancé en 2011, le site Bonjouridee.com est devenu le 1er magazine collaboratif dédié à la mise en avant des start-ups, avec plus de 100.000 visiteurs/ mois. Chaque mois, une centaine de jeunes entreprises y présentent leur concept et des porteurs de projets y publient leurs idées.

Bonjour idée donne ainsi à ces start-ups une visibilité auprès des acteurs de l’écosystème de l’innovation, des journalistes, des investisseurs ou encore des grands groupes susceptibles de les attirer via des appels à projets, des concours ou des partenariats.

 

6) L’Onisep présente les secteurs qui recrutent

Le recrutement des jeunes reste porté par deux phénomènes structurels : les départs à la retraite et la digitalisation des entreprises. Cette année, l’Onisep propose un focus sur 5 secteurs d’activité qui affichent de bonnes perspectives d’emplois : la fonction publique, l’industrie, le commerce, l’informatique & le numérique, la santé & les services à la personne.

Onisep.fr

 

7) L’APEC et son « observatoire de l’emploi »

Le site apec.fr permet d’accéder aux données de l’emploi des cadres et aux prévisions de recrutement selon des critères variés : secteurs, métiers….

L’édition 2016 de l’enquête annuelle sur le « sourcing cadres » précise comment les entreprises recrutent leurs cadres : le sourcing, la sélection des candidats, la comparaison des procédures de recrutement selon l’âge du cadre recruté…

 

8) L’enquête BMO de Pôle Emploi

L’enquête annuelle «Besoins en Main-d’Œuvre» constitue un élément essentiel de connaissance du marché du travail. Chaque année, Pôle emploi adresse un questionnaire à plus de 1,6 million d’établissements afin de connaître leurs besoins en recrutement par secteur d’activité et par bassin d’emploi. Ce qui permet d’apporter un éclairage précis sur les tendances du marché du travail et sur les métiers porteurs.

 

15 métiers « tendances »

Fin 2015, le magazine Les Echos a publié une liste des « 20 métiers qui montent ». Sélection :

1. Scrum master : chef de projet en méthode agile qui veille à ce que son équipe soit autonome et productive. Ce n’est pas un chef mais plutôt un animateur et un facilitateur qui décompose la gestion d’un projet complexe en «sprints» ou en briques.

2. Trafic manager : Ses missions consistent à optimiser le trafic d’un site web via différents leviers : référencement payant ou naturel, e-mailing, affiliation, display… pour améliorer le référencement du site et, au final, accroître la visibilité de la marque… et de ses offres.

3. Roboticien : Les spécialistes prédisent que l’intelligence artificielle représentera 20 à 25% du marché de l’emploi en 2050.

4. Data scientist : Il navigue entre informatique et statistique dans l’univers du Big Data. C’est un expert capable de capter et d’analyser l’ensemble des données internes et externes à l’entreprise avec, en plus, une forte compétence métier.

5. Analyste KYC (know your customer) : Un nouveau métier dans les institutions financières pour lutter contre la fraude et autre blanchiment d’argent.

6. Business relationship manager : Sa mission est d’améliorer le lien entre l’entreprise et ses clients. C’est un manager de l’amélioration continue chargé d’optimiser les procédures et d’apporter de nouveaux services pour répondre aux besoins émergents des clients.

7. Développeur de logiciels & d’applications : «Il manque 100.000 développeurs en France», regrette Alexandre Collinet, DGA de Leboncoin.

8. Digital officer : Spécialiste de la transformation numérique, il adapte les process de l’entreprise aux nouvelles exigences du digital.

9. Conducteur de travaux en rénovation énergétique : Il manage des offres globales qui exigent des compétences techniques élargies dans le domaine de l’énergie, de l’isolation ainsi que des compétences de coordination des différents corps de métier.

10. Fundraiser : Ses missions consistent à obtenir des dons, à nouer des partenariats, à trouver des nouveaux financements, à entretenir un réseau professionnel… pour compenser la baisse des dotations institutionnelles.

11. Ingénieur smart grid : Il veille à minimiser la consommation d’énergie des entreprises. Mi-informaticien, mi-énergéticien, il optimise la production, la distribution, le stockage et la consommation d’énergie via des solutions hybrides, des logiciels, des algorithmes…

12. Ingénieur en électronique embarquée et solutions connectées : Spécialiste en mécatronique, en systèmes & logiciels, en modélisation et en simulation numérique… il est chargé de concevoir les véhicules autonomes et hyperconnectés de demain ou les avions d’après-demain.

13. Lean manager : Il a pour mission la recherche permanente de la productivité et de la baisse des coûts via l’optimisation continue des process, la production en flux tendus, le zéro défaut… Son profil est également recherché dans le secteur de la logistique et de la supply chain.

14. Responsable QHSE : Il aide les entreprises, notamment industrielles, à respecter les normes d’hygiène, de sécurité, de qualité et d’environnement afin d’obtenir les utiles certifications ISO9001, ISO14001… et labels.

15. Responsable de la sécurité des systèmes informatiques : Sa mission consiste à protéger l’entreprise contre l’espionnage et les cyber-attaques. Au-delà de ses compétences techniques, une spécialité « secteur » est bienvenue : automobile, aéronautique, banque, santé.

 

 

Yves Guérin

 

Principales sources utilisées :

Les Echos, Magazine LSA, Agence France Entrepreneurs

Réagir à cet article

comment-avatar

*