ESTER Technopole au coeur de la French Tech

Limoges Métropole, à travers Ester Technopole, fait partie du réseau de la French tech. Elle a rejoint la démarche impulsée au niveau national en 2014. Cette initiative nationale vise à structurer l’écosystème de start-up en France et à accélérer sa croissance via des dispositifs concrets au service des entrepreneurs. La labellisation French tech organise un réseau autour de Paris et 13 autres pôles avec un ensemble de dispositifs pour faire grandir ces jeunes pousses technologiques. En obtenant le label French Tech il y a douze mois, la capitale de la Haute-Vienne, s’est positionnée dans le réseau français des nouvelles technologies : elle a axé ses apports et recherches sur les thématiques de la e-santé (développement de la Silver Economie) et l’habitat connecté. Sur le territoire limousin, ce projet s’articule autour des ressources et acteurs concentrés sur la Technopole ainsi que sur un important réseau d’entreprises, de grands opérateurs (Legrand, Orange…) et partenaires issus du monde de la recherche. Dans cette dynamique, en 2017, la coupole d’Ester Technopole emblème du Limoges Métropole French Tech, accueille un espace de coworking pour favoriser les échanges entre les « incubés », les salariés et les dirigeants. Cet espace permettra aussi d’attirer une population de start-uppeurs. Un accélérateur d’entreprises complète le dispositif en proposant un accompagnement de quelques mois à des jeunes pousses. La démarche, impulsée dans le cadre de la French Tech, doit cependant se formaliser et s’organiser pour gagner en efficacité et rester dans la course…

A savoir : avec ses 210 hectares d’implantation, 200 raisons sociales, 2500 emplois, 850 étudiants, Ester Technopole héberge des entreprises. Elle est un acteur dans le soutien aux entreprises et à l’innovation. Elle tend à impulser et soutenir la dynamique via des animations collectives : du 3 au 5 novembre, le Garage 2067 organisait des rencontres entre entrepreneurs et start-up. Puis du 22 au 23 novembre, deux journées consacrées aux évolutions du bâtiment intelligent et à la place de l’Humain dans la Smart City. Autour d’Ester, c’est tout un écosystème qui se développe associant production, recherche avec des laboratoires privés et publics, transferts technologiques avec trois filières thématiques (céramiques, matériaux et traitements de surface / électronique-optique et télécommunications / biotechnologies et environnement), enseignement et clusters.

Nathalie Michel

Réagir à cet article

comment-avatar

*