Filière « Pêche aux Sables d’Olonne » : en croissance mais peine à recruter !

 

La « Journée Route Pêche – Port Ouvert » des Sables d’Olonne, qui s’est tenue en juin, vise à faire mieux connaître une filière en pleine croissance. La quantité de poisson arrivée à la criée a augmenté de 81% en 10 ans. La valeur débarquée a cru de 87% et atteint 68 millions d’euros en 2017. Internet change là aussi les habitudes : entre 17 et 20% des ventes de poisson se font désormais en ligne. La criée des Sables d’Olonne, 4e criée de France, est en cours d’agrandissement et devrait doubler de taille en 2019. Ce chantier, débuté en 2017, accompagne la croissance soutenue de l’activité. Seule ombre au tableau, les difficultés de recrutement de la filière. Près de 60% des patrons pêcheurs vont partir en retraite d’ici à cinq ans et les jeunes ne se bousculent pas à l’école des pêches (CAP) des Sables. Sur les neuf inscrits dans la formation au CAP, seuls deux continuent leur formation un an plus tard. Malgré la réelle amélioration des conditions de travail, les jeunes apprentis sont rebutés par les contraintes du métier en dépit de salaires attractifs. Le secteur s’est associé à Pole emploi pour le lancement de la semaine de l’emploi maritime afin d’attirer l’intérêt des demandeurs d’emploi. C’était aussi l’objectif prioritaire de cette édition de « Journée Route Pêche – Port ouvert » aux Sables d’Olonne : séduire les jeunes.

Nathalie Michel

Réagir à cet article

comment-avatar

*