La filière viti-vinicole au coeur de l’économie régionale

A la demande des professionnels, l’INSEE et la Direction Régionale de l’Alimentation de l’Agriculture et de la Forêt ont mené une grande étude sur la filière « vin ». La Nouvelle-Aquitaine s’étend sur deux bassins viti-vinicoles : Bordeaux-Aquitaine et Charentes-Cognac et couvre aussi des zones de production du Sud-Ouest et du Centre Val-de-Loire. La filière apporte une image et une notoriété forte à la Région. Véritable enjeu économique, elle occupe la première place dans les exportations françaises de vin et spiritueux, tout en gardant une implantation locale de ses centres de décision. Elle compte 14 000 entreprises et emploie 54 100 personnes dont 10 300 non-salariés. La vigne et la fabrication de vins et d’eaux de vie sont des secteurs très consommateurs de main d’oeuvre par rapport aux autres filières agricoles. De la culture à la vinification ou à la distillation, autant de métiers accompagnent le cycle du raisin et de la vigne. Elle génère aussi de nombreux emplois indirects : tonneliers, fabricant d’alambic, de machines à vendanger… Mais, en dépit de rémunérations plus élevées que dans le reste de l’agriculture, la filière peine à séduire les jeunes tant en matière d’emploi que de reprise des exploitations familiales.

Nathalie Michel

Réagir à cet article

comment-avatar

*