Focus sur la COMUE : la communauté d’universités et d’établissements

La loi n°660 du 22 juillet 2013 relative à l’Enseignement Supérieur et à la Recherche, dite loi ESR, impose aux établissements publics d’enseignement supérieur d’opérer des regroupements sur un territoire académique ou inter académique, sur la base d’un projet partagé destiné a minima à coordonner leur politique en matière d’offre de formation et leur stratégie de recherche. C’est dans ce cadre que les établissements d’enseignement supérieur et de recherche et les organismes de recherche des actuelles régions Centre, Limousin et Poitou-Charentes ont décidé de constituer une Communauté d’Universités et d’Etablissements (COMUE) inter-académique. Ce nouvel ensemble regroupe les universités de Poitiers, La Rochelle, Limoges, Orléans et Tours, deux écoles publiques d’ingénieurs : l’INSA Centre Val de Loire à Bourges et l’ENSMA à Poitiers, ainsi que des membres associés comme l’ENSCI, l’ENSNP, le CNRS, l’INSERM, l’INRA, le BRGM, l’IRSTEA, l’IFREMER, le CEA, les CROUS, les CHU.

L’ambition est de créer, dans le paysage national, une grande université confédérale de visibilité internationale grâce à son potentiel de recherche (4.500 enseignants-chercheurs et chercheurs, 2.500 doctorants) et d’enseignement supérieur (80.000 étudiants).

Ce partenariat serait effectif à la rentrée 2015… même si le futur découpage régional prévoit de rapprocher le Poitou-Charentes et l’Aquitaine.

 

Yves Guérin

Principales sources utilisées :

Nouvelle République, Sud-Ouest, Actuflux, Université de La Rochelle

Réagir à cet article

comment-avatar

*