Forsee Power annonce son installation près de Poitiers

 

Spécialisé dans la fabrication de systèmes de batteries intelligentes, le groupe français Forsee Power a annoncé la création d’une unité de fabrication de batteries pour le secteur du transport électrique à Chasseneuil-du-Poitou, à deux pas du Futuroscope. Ironie de l’histoire, Forsee Power s’installera dans les locaux de l’ancienne usine Federal Mogul qui fabriquait des pistons pour les moteurs diesel jusqu’à sa fermeture en octobre 2014.

Pour rendre ce nouveau site industriel opérationnel, le groupe va investir environ 9 millions d’euros. Les 15 000 m2 de bâtiments permettront de déployer, dans un premier temps, trois lignes de production automatisées qui sortiront l’équivalent de 2 500 batteries de bus électriques par an. « Avec ce nouveau site, nous allons nous doter de capacités industrielles pour accompagner la transition énergétique des transports publics européens. Le marché est estimé à 3 500 bus par an d’ici à 2020 et devrait doubler les cinq années suivantes », a tenu à souligner Christophe Gurtner, pdg de Forsee Power, lors de la présentation du projet à Poitiers, le 29 mars dernier. Et d’ailleurs, l’entreprise qui a récemment décroché un appel d’offres pour équiper 45 bus électriques destinés à la RATP n’exclut pas de rajouter rapidement 10 000 m2 de bâtiments supplémentaires afin d’accompagner la croissance de son activité.

Cette arrivée sur le territoire Pictavien est une bonne nouvelle pour l’économie locale. En effet, une centaine d’emplois seront créés cette année. Et d’ici 2021, plus de trois cents personnes pourraient travailler sur le site. Cette arrivée va également permettre de réhabiliter l’ancienne usine qui, en plus de faire peau neuve, va s’engager, elle aussi, dans la transition énergétique. En effet, après le désamiantage et la rénovation des bâtiments, l’ensemble des toitures et des parkings seront recouverts de panneaux photovoltaïques qui produiront 1,8 MWc d’électricité. L’énergie sera utilisée en autoconsommation et l’excédent rejeté sur le réseau.

Jean-Sébastien Thomas

Réagir à cet article

comment-avatar

*