Fusion dans les coopératives du bâtiment

 

Dans une logique de recherche d’efficacité et de performance, les coopératives UAB de La Ferrière en Vendée et Rabo, implantée à Rochefort (Charente-Maritime), ont fusionné. Ce rapprochement qui marque la disparition de Rabo au sein de l’UAB, s’est concrétisé le 23 mars dernier à La Rochelle lors de l’assemblée générale des deux structures qui assurent l’approvisionnement, le stockage et la distribution de matériaux pour les artisans menuisiers, charpentiers, ébénistes.

Dès 2015, les coopératives ont posé les bases d’un rapprochement, renforcées l’année suivante lorsqu’UAB est devenue le fournisseur unique de Rabo. « Cette fusion n’est que le début d’une nouvelle aventure. Je suis fière et ravie de tout ce qui a été fait en commun depuis maintenant plus de trois ans », a tenu à préciser Sylvie Fleuret, président-directeur général de Rabo.

Cette fusion qui va conduire à tout centraliser sur le site de La Ferrière permet également à l’UAB de poursuivre son objectif de développement sur le territoire charentais.

Membre du réseau Orcab, la Vendéenne employait avant la fusion 150 personnes pour un chiffre d’affaires dépassant les 75 millions d’euros. De son côté, Rabo comptait 70 adhérents basés en Charente et en Charente-Maritime. Elle affichait un chiffre d’affaires de l’ordre de 5 millions. Les adhérents de cette dernière vont désormais pouvoir bénéficier des services complémentaires apportés par UAB, à l’image de formations (produits, ressources humaines, gestion…) ; d’accompagnement technique et commercial, grâce notamment à la salle d’exposition Artipôle bois & aménagement.

Jean-Sébastien Thomas

Réagir à cet article

comment-avatar

*