Habitat 17 : Une bonne santé retrouvée
Philippe Drujon directeur de l'office Habitat 17 et Bernard Rochet, président.

Habitat 17 : Une bonne santé retrouvée

L’Office Public de l’Habitat de la Charente-Maritime, Habitat 17 se félicitait le 11 décembre 2014, dans le cadre d’un point presse, de sa bonne santé retrouvée et du label européen de « bailleur convivial » qui vient de lui être accordé.

La Fédération Européenne des Solidarités de Proximité a remis à Bernard Rochet et Philippe Drujon, respectivement président et directeur d’Habitat 17, un label qui est une récompense pour leur implication et celle de leurs collaborateurs pour le développement du mieux vivre ensemble, le renforcement du lien social et la lutte contre l’indifférence et l’individualisme. Habitat 17 est le tout premier bailleur de la région Poitou-Charentes à recevoir cette distinction.

Bernard Rochet rappelle que lorsqu’il est devenu président d’Habitat 17, le parc n’était pas digne d’un bailleur social départemental. Il a fallu de nombreuses années pour rénover ce parc représentant 12,7% du nombre de logements en Poitou Charentes. En cinq ans, durant le plan 2012-2017, 165 millions d’euros auront été investis tout en baissant le taux d’endettement de l’office de 49% à 35%. Aujourd’hui avec 35,1% de logements mis en chantier et la réalisation de certaines actions à caractère social, l’office a retrouvé son lustre. Habitat 17 sera d’ailleurs le premier à proposer des logements à énergie positive à Royan dès 2015.

Parmi ces actions, l’une d’entre elle cible les femmes victimes de violence conjugale. Habitat 17 a décidé de mettre en permanence à la disposition de ces personnes un logement dont l’office supportera tous les frais. Pour assurer la sécurité de ces femmes, l’adresse ne sera pas divulguée. Dans le même ordre d’idée, l’office a décidé de créer chaque année, à partir de 2015, un appartement totalement adapté au handicap des tétraplégiques. Le coût de l’équipement d’un appartement de ce style se situe dans une fourchette de 50 000€ à 80 000€. Cela représente donc un investissement important mais l’office estime de son devoir d’assurer ce genre de mission à caractère social. La première réalisation verra le jour l’année prochaine, à Jonzac.

Ayant recensé tous ses locataires âgés de plus de 80 ans vivant seuls, l’office a constaté que le nombre était élevé : 160 personnes sur un total de 4 000 logements en Charente-Maritime. Afin de maintenir le plus longtemps possible ces locataires à domicile, la décision a été prise d’élargir la mission des gardiens qui apporteront leur présence et leur aide pour de menus travaux et entretiendront ainsi le lien social. Enfin pour les locataires de plus de 100 ans, Habitat 17 leur offrira le loyer, ils continueront néanmoins à supporter les charges. Certains locataires sont là depuis très longtemps, la plus longue durée enregistrée est de soixante-cinq ans et l’un de ces locataires atteindra cent ans en 2015.

Habitat 17, qui représente actuellement 4 500 logements, dont 3 600 locatifs parmi lesquels 1 000 logements individuels, est bien parti pour être le parc locatif le plus attrayant de Charente-Maritime !

 

Catherine Bréjat

Réagir à cet article

comment-avatar

*