Hennessy : une usine HQE à 100 millions

Il y avait du monde le 18 octobre dernier à Salles d’Angles pour l’inauguration de la nouvelle usine d’embouteillage et d’expédition des cognacs Hennessy, dans la zone d’activités économiques du Pont Neuf. Le microcosme économique et politique charentais était présent aux côtés de Bernard Arnault, Pdg du groupe LVMH, et de Jean-Baptiste Lemoyne, secrétaire d’État au commerce extérieur. Il faut dire que l’investissement, 100 millions d’euros, est à la hauteur des ambitions de ce site qui doit permettre de sortir 24 millions de bouteilles à l’année.

Ultramoderne, le bâtiment conçu par le cabinet d’architectes parisien Sandrolini se veut également exemplaire en matière de maîtrise de l’énergie et d’éco-construction. En effet, Pont Neuf se présente comme étant 40 % de moins énergivore qu’un bâtiment standard et affiche un taux de recyclage des déchets dépassant les 90 %. Par ailleurs, le groupe LVMH affirme que « le chantier a respecté en tous points les exigences défi nies par Certivéa et offre une réponse certifiée Haute Qualité Environnementale (HQE) en s’intégrant parfaitement dans le paysage et favorisant la qualité de vie au travail (choix des matériaux, isolation acoustique, qualité sanitaire de l’air, éclairage naturel privilégié, ergonomie et sécurité du bâtiment) ». À signaler que sur les cinq prochaines années, quelque 200 emplois seront créés au sein de cette usine. L’an dernier, Hennessy a vendu plus de 83 millions de bouteilles à travers le monde.

Jean-Sébastien Thomas

Réagir à cet article

comment-avatar

*