Intermarché roule pour Roullet-Saint-Estèphe

 

Depuis l’annonce d’Intermarché de vouloir regrouper en un même site sa base logistique « frais » de Roullet-Saint-Estèphe et « sec » d’Alloinay, les préfets, élus et acteurs économiques de Charente et des Deux-Sèvres se livrent une bataille acharnée afin que le Groupement choisisse leur territoire respectif. Finalement, les Mousquetaires ont tranché. Le 5 avril, ils ont annoncé avoir opté pour la Charente. L’activité « sec » quittera donc les Deux-Sèvres et sera transférée sur Roullet où elle fusionnera dans une nouvelle base avec l’activité « frais ». L’implantation se fera sur un ancien site que Cosea avait utilisé lors des travaux de construction de la ligne à grande vitesse Paris-Bordeaux. La position géographique de l’emprise, en bordure de la RN 10 et au centre de la région Nouvelle Aquitaine a, sans nul doute, eu raison des voisins deux-sévriens.

Lors d’un premier chiffrage, le groupe Duval, aménageur de ce projet, évoquait un chantier à plusieurs dizaines de millions d’euros et partait sur dix-huit mois de travaux pour livrer entre 60 000 et 70 000 m2 de bâtiments. À terme, quelque 400 personnes pourraient travailler dans ce centre.

Jean-Sébastien Thomas

Réagir à cet article

comment-avatar

*