Un internat qui révolutionne les systèmes constructifs

Le chantier de construction d’un nouvel internat au sein du lycée agricole de Venours (Vienne) se poursuit. Tourné vers la performance énergétique et environnementale, ce bâtiment est atypique car construit à partir de matériaux bio-sourcés : laine de chanvre, lin et coton pour les cloisons intérieures ; ouate de cellulose pour une partie de la toiture. La structure même du bâtiment est faite d’une ossature bois dans laquelle est insérée de la paille compressée qui est ensuite enduite par un mélange de chaux, d’argile et de sable.

Côté énergie, un gros effort a été consenti afin que le bâtiment puise le moins possible dans les énergies fossiles. Ainsi, un puits climatique de 2,5 mètres de profondeur insufflera de l’air préchauffé par le sol dans le bâtiment. Une chaufferie biomasse, des panneaux photovoltaïques et une éolienne compléteront l’ensemble. Les économies d’eau ont également été au centre de la réflexion avec un système de récupération de l’eau de pluie pour alimenter les chasses d’eau et un système de récupération et de traitement de l’eau grise pour la production de l’eau sanitaire.

Les travaux financés par la Région Nouvelle-Aquitaine ont démarré au printemps dernier. Le bâtiment qui va demander un investissement de 1,7 million d’euros ouvrira ses portes à la fin de l’hiver prochain. Au total, cet internat affichera une capacité de 50 places. Il disposera de 13 chambres de 4 lits, d’une chambre pour le surveillant ainsi que d’un foyer et d’une salle d’étude.

Jean-Sébastien Thomas

Réagir à cet article

comment-avatar

*