Lectra décroche le label Vitrine de l’industrie du futur
La machine à découper Vector Denim iX6 de Lectra

Lectra décroche le label Vitrine de l’industrie du futur

Depuis 2013, le centre de recherche de 12 hectares basé à Cestas a investi plus de 86 millions d’euros dans la recherche et le développement. L’usine de Lectra a réussi à augmenter son taux de productivité et à réduire ses coûts en optant pour des axes stratégiques comme le Lean management. Cela consiste à améliorer les conditions de travail et l’implication du personnel de production afin d’accroître la performance industrielle.

La société spécialisée dans la découpe des matériaux souples possède des machines ultramodernes de presque neuf mètres de long et d’une valeur de 450 000 euros pour certaines. La Vector Denim iX6, par exemple, est capable de tailler 3 600 jeans à l’heure. Elles ont progressivement été équipées de multiples capteurs. Les données analysées permettent aux clients de gagner à la fois en productivité et en qualité. Lectra compte aujourd’hui 23 000 clients industriels dans les secteurs de la mode, l’automobile ou l’ameublement. La société projette de louer bientôt ses machines connectées aux PME qui représentent sa nouvelle cible.

Suite à son investissement technologique et à la transformation de son site de Cestas en usine 4.0 en 2015, Lectra a reçu la distinction « Vitrine de l’industrie du futur » en 2017, tout comme une vingtaine d’autres entreprises en France. Tous ses efforts finissent par payer. Daniel Harari, l’actuel PDG, a préféré maintenir la production sur le territoire et faire monter en gamme ses machines plutôt que de délocaliser la production. L’usine produit aujourd’hui moins cher qu’en Chine.

Avec 1 600 salariés dans le monde dont 650 en Gironde, le chiffre d’affaires de Lectra a augmenté de 10% en 2016. L’entreprise ambitionne d’agrandir ses bâtiments et de recruter 50 ingénieurs d’ici un an.

Emilie Hillairet

Réagir à cet article

comment-avatar

*