Lectra recrute massivement dans la R&D

Présent à Cestas, Lectra est le leader mondial des solutions technologiques intégrées pour la découpe de matériaux souples : tissu, cuir, textiles techniques, composites. Ses machines sophistiquées sont utilisées par les industries de la mode, de l’automobile (fauteuils, airbags…) ou de l’ameublement.

La société annonce 120 recrutements sur 3 ans, soit 40 par an. Il s’agira principalement d’ingénieurs de recherche orientés « cloud », données et développement et d’ingénieurs en mécanique et électronique, auxquels s’ajoutent des postes dans le marketing. Le budget recherche 2019 (10 % du CA) sera en augmentation de 50 % par rapport à 2016.

La société a fait le choix il y a 10 ans de monter en gamme et d’innover, refusant de délocaliser. Elle a récemment présenté une nouvelle stratégie conçue pour aider les donneurs d’ordres à mettre en œuvre les principes de l’industrie 4.0, c’est-à-dire l’usine flexible et digitalisée, recourant notamment à l’internet des objets. A partir de 2018, elle commercialisera une solution « software as a service », avec des équipements encore plus intelligents et communicants. Présentée récemment, la technologie VectorFootwear pour l’industrie de la chaussure est dotée de 180 capteurs, au service de la flexibilité et de la productivité. Lectra investit 10 M€ à Cestas, dans de nouveaux bâtiments et un centre d’innovation ouvert aux clients. Avec 260,2 M€ en 2016, son CA est en augmentation de 10 %, tandis que le résultat croît de 18 %. Le fournisseur emploie 1 550 salariés dont 770 en Gironde. Ses marchés sont principalement en Chine et en Amérique du Nord. Il se développe en Corée et au Vietnam.

Dernièrement, André Hariri a cédé ses participations au capital et quitté la présidence du conseil d’administration. Son frère Daniel, qui demeure actionnaire de référence, devrait prendre les fonctions de P-DG.

 

Laurent Kaczmarek

 

Principales sources utilisées :

Communiqués de presse, Sud Ouest

Réagir à cet article

comment-avatar

*