Les entreprises qui bougent
Hervé Gastinel, PDG de Bénéteau @ Cyril Charpin

Les entreprises qui bougent

 

Le groupe Bénéteau investit dans le développement produits

L’entreprise familiale créée en 1884 et numéro deux mondial de la plaisance affiche des résultats impressionnants. Endettement inexistant, belle performance à l’export, hausse des ventes et augmentation du cours de Bourse de 53% en un an : « tous les segments du marché sont positifs » annonce fièrement Hervé Gastinel, le PDG du groupe depuis 2015. Le chiffre d’affaires de la société implantée à St Gilles Croix de vie devrait atteindre un milliard d’euros cette année, soit une progression de 11%.

Les bateaux neufs ont majoritairement plus de succès que ceux d’occasion. Grâce à cette conjoncture exceptionnelle, l’entreprise ambitionne d’aller deux fois plus vite que le marché en doublant son résultat opérationnel d’ici 2020. Bénéteau, et son effectif de 7 000 salariés répartis dans le monde, prévoit de recruter de nouveaux talents issus de l’automobile et de l’aéronautique avec son plan « Transform to Perform ».

Depuis sa création, le groupe se situe à la pointe de l’innovation. Les prix proposés par le fabricant vont de 10 000 à plus de 10 millions d’euros et la répartition de ses ventes se fait à 60% moteurs et 40% voile.

Lors du 40e salon nautique Cannes Yachting Festival qui a eu lieu le 12 septembre dernier, la marque a annoncé le montant de ses investissements pour 2017-2018, soit 47 millions d’euros dédiés à ses gammes. Cela paraît important mais c’est en réalité deux fois moins que l’an dernier où les dépenses, orientées davantage sur le segment voile et les unités de production, avaient coûté 90 millions d’euros au groupe. Au moins trente huit nouveaux modèles seront donc bientôt proposés, avec un effort particulier pour les petits produits avec moteur et les très grands.

Bénéteau envisage maintenant de mettre en place des partenariats entre les dix marques du nautisme et de créer des plateformes communes. Il va bientôt également diversifier son offre en proposant de nouveaux services aux utilisateurs tels que l’hivernage, les places de port ou la revente sous forme d’un grand portail en ligne qui sera lancé en décembre.

 

Emilie HILLAIRET

 

Réagir à cet article

comment-avatar

*