Les entreprises qui bougent

 

Un nouveau patron à la tête de Crousti’ Charente

Pierre Mounier et Richard Moreau de Crousti' Charente

Pierre Mounier et Richard Moreau de Crousti’ Charente

Voici un bel exemple de reprise d’entreprise : Pierre Mounier, juste retraité, a choisi Richard Moreau, 24 ans, parmi les quatre propositions que lui a faites la Chambre de Commerce pour lui succéder.

Ce jeune candidat, diplômé d’un BTS et bientôt d’un DCG (comptabilité générale), avait des « ambitions très sérieuses » et les journées à rallonge ne lui font pas peur. Il aide même son employé un jour sur deux à la fabrication. Son âge n’aura pas été un atout selon Richard car il a rencontré beaucoup de difficultés pour trouver une banque qui lui fasse confiance afin d’obtenir un prêt. Mais sa ténacité a fini par payer.

Créée en 2001 à Anais, Crousti’ Charente est spécialisé dans la conception de viennoiseries et sandwichs à destination de l’industrie. Ce fabricant qui a employé jusqu’à douze salariés a réalisé 229 000 euros de chiffre d’affaires l’an passé. Il propose des produits frais, garnis à la main et du pain conçu sur place à partir de pâte crue surgelée. Ils sont vendus essentiellement dans les distributeurs automatiques.

Richard, qui a pris les reines de sa société depuis le 2 août dernier, souhaite poursuivre l’activité tout en démarchant de nouveaux clients comme les particuliers ou les associations. Sur ce marché assez complexe des concurrents, comme les boulangeries traditionnelles, font leur apparition. Il est donc nécessaire de se renouveler. Avant de prendre des chemins différents, Pierre et Richard ont réuni leurs talents en mettant au point deux nouvelles recettes de wraps. Souhaitons-leur un grand succès !

 

Emilie Hillairet

Réagir à cet article

comment-avatar

*