79 - Deux-Sèvres, Entreprise, Services, Technologies,

L’agence BiiG lance le concours d’idées digitales « Start-up toi-même »

 

Créée en 2013 à Niort, l’entreprise BiiG qui réalise 4.5 millions d’euros de chiffre d’affaires, est en pleine croissance. L’agence niortaise accompagne les entreprises dans leur transformation digitale. Son équipe est composée de cinquante collaborateurs dont 20% d’étudiants en alternance. Selon BiiG, les jeunes représentent l’avenir et sont au coeur du monde digital, il est donc indispensable d’être présent auprès d’eux.

Le concours Start-up toi-même, ouvert aux adolescents niortais, s’inscrit tout à fait dans cette volonté. La première édition qui a été initié par l’agence et par la CAN (Communauté d’Agglomération du Niortais) a eu lieu en mai dernier.

Les dix candidats sélectionnés ont eu l’opportunité de continuer l’aventure lors d’un week-end dédié où ils ont bénéficié d’outils et de l’aide des salariés de BiiG pour développer leur projet. Accompagné par un tuteur, chaque apprenti entrepreneur a ainsi participé à des ateliers pour ensuite se mesurer avec les autres lors d’un pitch final devant un jury. Pour évaluer les projets des lauréats, celui-ci a attaché une grande importance à certains critères comme l’implication personnelle, la portabilité du projet, la qualité du discours et l’originalité de l’idée.

A l’issue de ces deux jours, trois premiers prix ont été décernés. Le premier (un iPhone 7) fut remis à Mathis Weber, 15 ans, pour son idée Olyco, une application permettant aux collégiens et lycéens d’accéder à des offres de stage pré-bac. Il a ainsi eu la chance de passer une semaine d’immersion chez BiiG pendant l’été où il a pu être guidé par toute une équipe de développeurs et managers afin de repartir avec un prototype de son projet. Cette expérience a été un vecteur d’ambitions pour Mathis qui compte bien trouver rapidement des investisseurs pour développer son idée.

La qualité des projets et l’enthousiasme des jeunes entrepreneurs qui ont accompagné cette première édition ont convaincu le Président de BiiG, Emmanuel Cadiou, qui s’est rendu compte de l’immense potentiel et de la créativité de la nouvelle génération. Il tient donc à en organiser une seconde en 2018 ouverte cette fois à tous les Français de 13 à 17 ans.

 

Emilie HILLAIRET

 

Réagir à cet article

comment-avatar

*