Les Usines Nouvelles filent un bon coton

« Aujourd’hui, tous les locaux disponibles des Usines Nouvelles sont complets ». A Ligugé, aux portes de Poitiers, la reconversion du site des anciennes filatures est un succès. En 2013, Cyril Chessé, Franck Courtioux, Christine Graval et Denis Meunier reprennent cette friche industrielle avec l’espoir de créer des espaces de travail partagés, « un terreau fertile à la création d’entreprise ». En trois ans, quelque 1 500 m² de bâtiments sont réhabilités. Six bureaux, un espace coworking, sept ateliers et un Fab’Lab (laboratoire de prototypage) sont mis à la disposition des entrepreneurs. « Nous accueillons des entreprises spécialisées dans le secteur culturel, de l’artisanat, des nouvelles technologies. Nous avons également une coopérative d’activité ou encore une association environnementale », détaille Cyril Chessé qui précise : « Nous nous adressons essentiellement à de petites structures ou à des créateurs qui souhaitent travailler dans un espace de partage afin de mutualiser les moyens et d’évoluer dans un contexte économique dynamique ».

3 000 m² supplémentaires

Sur cette friche industrielle de près de deux hectares, les possibilités de réhabilitation sont encore nombreuses. D’ailleurs, l’association AY 128 qui porte ce dossier depuis le début prévoit de remettre en état quelque 3 000 m² de bâtiments d’ici à l’année prochaine. De ces travaux, une douzaine de nouveaux bureaux sortiront de terre, ainsi que cinq à six nouveaux ateliers. « Nous sommes sur un concept innovant, puisque nous adaptons nos réhabilitations en fonction de la demande ».

Par ailleurs, l’espace du Fab’Lab sera porté de 40 à 400 m². « Ce laboratoire est notre fer de lance. Il permet aux professionnels et particuliers de venir expérimenter de nouveaux types de production. Aujourd’hui, par exemple, il est équipé d’une imprimante 3D. Avec son extension, nous le doterons de nouvelles machines ».

Soutenues par la chambre de commerce et d’industrie de la Vienne, les collectivités, dont la communauté d’agglomération de Grand Poitiers et les pépinières d’entreprises, les Usines Nouvelles hébergent actuellement 25 structures qui emploient une trentaine de personnes.

 

Jean-Sébastien Thomas

 

Réagir à cet article

comment-avatar

*