Et la lumière fut : Label « Vitrine Industrie du Futur » pour Sunna Design
Remise du label le 6 décembre par Philippe Darmayan (Alliance Industrie du Futur, à droite), en présence de Christophe Sirugue, Secrétaire d’Etat en charge de l’industrie (à gauche). © Sunna Design.

Et la lumière fut : Label « Vitrine Industrie du Futur » pour Sunna Design

Et la lumière fut : Label « Vitrine Industrie du Futur » pour Sunna Design 5.00/5 (100.00%) 1 vote

La jeune société Sunna Design est extrêmement innovante tout en ayant un impact social qui contribue à changer le monde positivement. Elle se situe à l’avant-garde technologique mondiale sur le marché du lampadaire solaire, autonome et connecté à LED, conçu pour les climats chauds. Ses produits sont équipés de batteries Arts Energy à haute durée de vie et sont capables d’optimiser le stockage d’énergie et la luminosité en fonction de la météo.

Elle a inauguré en juillet sa nouvelle usine de Blanquefort. Cet équipement a permis à Sunna Design de recevoir le 6 décembre le label « Vitrine Industrie du Futur » décerné par l’Alliance Industrie du Futur, pour son caractère innovant et réplicable. Cette usine connectée, équipée en réalité augmentée a été conçue avec la société bordelaise Immersion et le Catie (Centre aquitain des technologies de l’information et électroniques). Un simulateur numérique est connecté aux données de production. Limitant la consommation énergétique, le site se veut aussi centré sur l’homme. L’opérateur profite de simulations numériques. En retour, des caméras contrôlent le produit. Les postes de travail mobiles permettent de passer facilement d’un produit à un autre et de s’adapter à de futures gammes. L’ensemble réduit le temps de formation et la pénibilité, améliore la qualité et limite la surface au sol. Cet investissement de 4,1 M€ a profité du soutien de la Région et des fonds Feder. Il a conduit à recruter, pour atteindre 45 salariés. Il a également été récompensé par le « Trophée des industries numériques » 2016 de L’Usine Digitale, parmi d’autres distinctions prestigieuses reçues par l’entreprise.

Sunna Design vise un doublement de la production chaque année, avec des capacités désormais portées à 100 000 pièces par an. Le CA en croissance vertigineuse devrait atteindre 6 M€ en 2016.

Et ce n’est pas la seule nouveauté car un nouveau projet, Nanogrid, est en en phase de déploiement. Le lampadaire sort du seul éclairage public pour toucher les particuliers. Il est alors intégré aux réseaux de fourniture d’électricité, et permet d’alimenter 4 foyers en éclairage et recharge de petits équipements. L’Afrique subsaharienne est visée. Les clients payent à l’utilisation tout en faisant des économies par rapport à l’utilisation de bougies et piles… 500 particuliers ont d’ores et déjà prêté 500 000 € via la plateforme Lendosphère. La société et ses partenaires ont aussi reçu une aide régionale pour la technologie, le développement commercial et la communication. Pour aller encore plus loin, Sunna Design prépare une très grosse levée de fonds.

 

Laurent Kaczmarek

 

Principales sources utilisées :

Communiqués de presse, Sud Ouest, Usine Nouvelle, Industrie Techno

Réagir à cet article

comment-avatar

*