La monnaie climatique arrive à Thouars

Dans les Deux-Sèvres, la communauté de communes du Thouarsais a adopté, en octobre dernier, le principe de monnaie climatique. Ce dispositif qui a vu le jour en 2013 sur la plateforme internet Compte CO2 est accessible aux particuliers, entreprises, agriculteurs et collectivités. L’objectif est simple : réduire ses émissions de CO2 en échange d’une rémunération en euros. Actuellement, la tonne de gaz carbonique évitée est convertie à hauteur de près de 53 euros. Ainsi, par exemple, remplacer une vieille voiture diesel par une voiture électrique permet de cumuler 6 tonnes de CO2, soit plus de 300 euros. La somme, une fois créditée sur une carte CO2, peut être utilisée chez les partenaires du dispositif. S’il n’est pas encore possible de faire ses courses avec sa carte, les détenteurs d’un compte peuvent néanmoins l’utiliser dans certains services de la communauté de communes comme, par exemple, acheter des entrées aux bassins du Thouet ou aux spectacles du conservatoire de musique et de danse.

Par ailleurs, le syndicat intercommunal d’énergie des Deux-Sèvres (SIEDS) et la menuiserie Sothoferm se sont engagés aux côtés de la communauté de communes dans ce dispositif. Le premier, émetteur de 130 tonnes équivalents CO2 par an, versera une somme de 4 000 euros à la plateforme Compte CO2 et le second a ouvert un compte CO2, crédité de 30 euros, à chacun de ses 170 salariés.

Jean-Sébastien Thomas

Réagir à cet article

comment-avatar

*