Une nouvelle politique de soutien aux territoires

La Région a adopté le 10 avril sa nouvelle politique contractuelle, qui vise à développer tous les territoires, en tenant compte de leurs souhaits et de leurs atouts. Elle manifeste une solidarité, qui se traduit par davantage de moyens en direction des territoires les plus vulnérables, urbains ou ruraux. En effet, ceux-ci et ceux en situation intermédiaire, feront l’objet d’un contrat de dynamisation et de cohésion. Les autres, qui sont peu ou pas vulnérables, signeront un contrat d’attractivité. L’attractivité, figure en effet au cœur de ces deux types de conventions, ainsi que la transition écologique et énergétique, le développement économique, la formation, la santé, les services et les équipements. Une évaluation sera mise en place. Par ailleurs, la Région mobilise une ingénierie d’innovation territoriale, « en particulier en faveur des territoires en mutation ou en retournement économique ».

Une phase de coconstruction se met en place afin de faire remonter les projets, en vue d’une approbation des différents contrats en décembre. En parallèle, les modalités d’élaboration du Schéma Régional d’Aménagement, de Développement Durable et d’Egalité des Territoires  (SRADDET) ont été adoptées.

La Nouvelle-Aquitaine comprend une métropole, 25 communautés d’agglomération et 127 communautés de communes.

 

Laurent Kaczmarek

 

Principales sources utilisées :

Communiqués de presse, Région Nouvelle-Aquitaine

Réagir à cet article

comment-avatar

*