Le numérique en plein essor en Nouvelle-Aquitaine

Le numérique en plein essor en Nouvelle-Aquitaine 5.00/5 (100.00%) 1 vote

Les TIC (Technologies de l’Information et de la Communication) et la création de contenus numériques sont des activités qui composent l’économie numérique. L’accompagnement de ces transitions est au coeur des orientations stratégiques de développement économique et d’innovation, dans un contexte de croissance et de compétitivité des entreprises.

En Nouvelle-Aquitaine, le numérique est encore modéré dans l’emploi. Le secteur comptabilise 60 000 personnes réparties dans 21 000 établissements différents. Il représente 2.6% de l’emploi total régional. Le domaine de la Programmation, conseil et autres activités informatiques est celui qui crée le plus d’emplois, il est suivi par ceux de la Publicité-Communication et des Télécommunications. La région reste encore peu spécialisée mais en plein essor. Elle se classe au 5e rang des régions les plus dynamiques sur la période 2009- 2014 et au 8e rang des régions métropolitaines.

Le tissu économique régional du numérique est composé à 45% de PME. Les actifs sont encore largement des salariés travaillant sous CDI à temps plein mais le statut de non-salarié indépendant se développe au sein de l’activité (+35%). Un secteur comme celui du Traitement des données, hébergement, portail internet crée de l’emploi dans les deux statuts. Les entreprises recourent souvent à l’externalisation de certains travaux en faisant appel à des développeurs free lance ou des consultants. Les hommes ainsi que les moins de 35 ans sont très majoritaires dans le numérique. Par ailleurs, les cadres et professions intellectuelles supérieures représentent 38% des emplois, ce qui explique un niveau de rémunération honoraire moyen plus élevé.

Les activités du numérique se concentrent essentiellement dans la French Tech, à proximité de 5 Bordeaux. La densité des réseaux professionnels y est forte ainsi que les opportunités en matière immobilière. En 2014, 43% des emplois numériques néo-aquitains étaient implantés dans la zone bordelaise.

Emilie Hillairet

Réagir à cet article

comment-avatar

*