Un plan progressif de transformation pour Dassault Aviation
Des salariés Dassault seront transférés sur le site de Martignas-sur-Jalle (© Fabien Cottereau)

Un plan progressif de transformation pour Dassault Aviation

Le marché de l’aéronautique se porte plutôt bien malgré une situation économique mondiale incertaine, surtout celui de l’avion d’occasion. Chez Dassault, la cadence des livraisons devrait passer rapidement à 1.5 avion par mois. D’autres contrats export seront sans doute signés d’ici deux ans pour le Rafale. Le groupe prépare également le lancement d’un nouvel avion d’affaires Falcon afin de répondre aux besoins des entreprises. Les modèles proposés seront plus grands, plus confortables et capables de faire de plus longues distances. D’autre part, de nouveaux drones de combat ou de surveillance sont en cours de développement pour 2020.

Pour répondre à tous ces projets, le secteur va nécessiter de la main d’oeuvre supplémentaire afin de rester compétitif face à la concurrence américaine. La France prévoit de créer 10 000 nouveaux emplois dans l’aéronautique d’ici 2030 dans le cadre du Bordeaux Aéroparc. Eric Trappier, le PDG de Dassault, envisage déjà de rassembler tous ses employés dans la même région sur dix ans. Ainsi, les équipes d’Ile-de-France seront déplacées progressivement sur les sites de Mérignac et Martignas-sur-Jalle. Plusieurs centaines de personnes sont donc concernées. Un nouveau bâtiment sera dédié exclusivement au tertiaire. Le pays devra tout de même former des compagnons et ingénieurs ainsi que des techniciens de niveau bac +2 à l’aise avec le numérique. Seul bémol : les moyens de transport restent à améliorer sur la cité bordelaise.

Emilie Hillairet

Réagir à cet article

comment-avatar

*