Saintronic débranchée
17 - Charente-Maritime, Industrie,

Equipement électrique

Saintronic débranchée

Saintronic débranchée 5.00/5 (100.00%) 1 vote

La société Saintronic de Saintes, placée en redressement judiciaire début juillet 2015, a été mise en liquidation judiciaire le 17 mars 2016, sans poursuite d’activité. Spécialiste de la tôlerie et du câblage électrique, elle avait subi une réduction brutale de 90 % des commandes d’armoires électriques de son donneur d’ordres Alstom, qui représentait un tiers des 29,614 millions d’euros de chiffre d’affaires annuel.

L’entreprise qui employait environ 175 salariés avait dû procéder à un plan de sauvegarde de l’emploi qui s’était traduit par des licenciements. Les 83 derniers emplois sont supprimés.

Fin février 2016, 3 offres de reprises avaient été annoncées, émanant d’entreprises françaises, dont 2 reprenant la totalité de l’effectif restant. Elles ont finalement été écartées.

La société était la propriété du groupe Methusa depuis 2014 et sa prise d’indépendance par rapport au groupe GMD. Saintronic avait entamé récemment une diversification vers les marchés des bornes électriques et écocomposteurs.

 

Sources :

Saintes : Saintronic c’est fini, 83 emplois supprimés Sudouest.fr, 17/03/2016 ; Sudouest.fr, 18/03/2016
Des repreneurs potentiels à l’étude pour Saintronic Sud Ouest, 27/02/2016
Saintes : le redressement judiciaire de Saintronic prolongé Sudouest.fr, 11/09/2015 ; Lesechos.fr, 11/09/2015, Francetvinfo.fr, 10/09/2015

 

2 mises à jour

 

Réagir à cet article

comment-avatar

*