Rouvreau a débuté ses activités dans l’ex-usine SKF

Il a fallu un an à l’entreprise Rouvreau pour adapter l’ancienne usine SKF à son activité de récupération des métaux et de traitement des déchets industriels : bois, papier, plastique, carton et tout-venant. Pour l’instant, seuls le site couvert (1.000 m2) et 2 à 3 ha de terrain sur les 8 ha disponibles sont opérationnels, avec cinq emplois à la clé. Alain Rouvreau, l’un des trois frères qui gèrent la société niortaise créée en 1959, indique vouloir y traiter à terme 25.000 à 30.000 tonnes de déchets par an. Pour atteindre cet objectif, l’entreprise a investi presque 2 M€ sur le site fontenaisien, notamment pour acquérir une presse qui permet de compacter les déchets pour faire des balles de 500 à 600 kg, ce qui « divise le transport par trois, puisque les déchets prennent moins de place » précise le responsable du site.

C’est la deuxième opération de l’entreprise deux-sèvrienne en Vendée après l’installation d’un centre de traitement des véhicules hors d’usage aux Herbiers en 2012.

 

Yves Guérin

Principales sources utilisées :

Usine Nouvelle, Ouest-France, Communiqués de presse.

Réagir à cet article

comment-avatar

*