Un simple frigo pour plus de solidarité

Né à Berlin, le concept des Frigos Solidaires se développe en France. L’objectif est simple : permettre aux chalands de déposer ou de prendre des denrées alimentaires et ainsi de réduire le gaspillage alimentaire tout en faisant un acte solidaire envers les plus démunis. « Je cherchais un moyen de me rendre utile et j’ai découvert ce concept par hasard sur internet. J’ai tout de suite adhéré », se félicite Mickaël Hardouin Duparc, propriétaire du restaurant les Brizeaux à Niort.

Aussitôt, il entre en contact avec Helloasso, l’association qui promeut les Frigos Solidaires, et lance un financement participatif afin de rassembler les 1 300 euros nécessaires à l’achat du réfrigérateur. « Mon rôle, explique le restaurateur, sera de sortir le frigo durant les heures d’ouverture du restaurant. Par ailleurs, je devrais surveiller sa température, que la DLC des aliments ne soit pas dépassée et assurer le nettoyage de l’appareil. Comme restaurateur, je pourrais également alimenter le frigo avec des plats cuisinés ».

Avec cette opération, le jeune chef d’entreprise d’une trentaine d’années n’en est pas à son coup d’essai en matière de solidarité. En effet, il a repris en septembre 2016 les restaurants Les Brizeaux avec l’idée de salarier sa maman sans activité et ainsi de l’aider à se préparer une retraite un peu plus élevée.

Jean-Sébastien Thomas

Réagir à cet article

comment-avatar

*