Mot-clés : bernard moreau