Une tendance au recul du chômage

Une tendance au recul du chômage

Pôle Emploi a publié fin décembre des statistiques du chômage plutôt flatteuses qui confortent une tendance à la décrue. A fin novembre, 290 856 personnes étaient inscrites en catégorie A (tenues de rechercher un emploi, sans emploi), soit un recul d’1,8 % sur un mois et même de 4,0 % sur 3 mois et 4,6 % sur un an. Les indicateurs apparaissent plus favorables que pour l’ensemble de la France (-0,9 % sur un mois, -3,1 % sur trois mois, et -3,4 % sur un an). Tous les départements sont orientés à la baisse. Sur trois mois et sur un an, la Charente et la Creuse se distinguent, ainsi que la Haute-Vienne sur un an.

Cette tendance est cependant à nuancer si l’on examine le cumul des catégories A, B et C, ce qui inclut les demandeurs d’emplois tenus de rechercher un emploi qui ont exercé une activité réduite. On constate alors une progression de 0,5 % sur un mois et de 1,0 % sur un an, mais une baisse de 1,0 % sur trois mois, qui donne à espérer. Les 12 départements affichent une baisse sur trois mois, la moins marquée étant en Gironde (-0,3 %). Sur un mois, la hausse atteint 1,1 % dans la Vienne, alors que les Deux-Sèvres affichent une quasi-stabilité.

La tendance à la baisse a pu être favorisée par des entrées en formations, dans le cadre du plan 500 000 formations. La catégorie D (inscrits non tenus de rechercher un emploi, sans emploi), progresse ainsi de 23 % sur trois mois pour atteindre 34 338 personnes (sur plus de 576 000 inscrits au total).

A fin octobre, on avait également constaté de bons chiffres de Pôle Emploi en Nouvelle-Aquitaine (-1,7 % sur 3 mois et -0,2 % sur un mois en catégorie A). Le cumul des catégories A, B et C était stable sur 3 mois et en recul de 0,6 % sur un mois.

De son côté, l’INSEE constate une hausse du volume d’emplois salariés marchands de 0,4 % au 2e trimestre 2016 et de 1 % sur un an.

L’intérim est également orienté à la hausse, ce qui représente un signe favorable : +7,1 % en Nouvelle-Aquitaine en novembre 2016 par rapport à novembre 2015 selon le baromètre de Prism’Emploi, après +3,2 % en octobre. C’est cependant un peu moins que dans d’autres régions.

 

Laurent Kaczmarek

 

Les chiffres à fin décembre publiés fin janvier montrent une progression générale des demandeurs d’emploi en catégorie A (sur un mois uniquement) et une stabilité en catégorie A, B et C.

1 mise à jour

 

Principales sources utilisées :

Pôle Emploi, Insee, Prism Emploi

Réagir à cet article

comment-avatar

*