Tourisme : Avant-saison morose ; haute saison réussie
© Ivonne Wierink - Fotolia

Tourisme : Avant-saison morose ; haute saison réussie

Tourisme : Avant-saison morose ; haute saison réussie 5.00/5 (100.00%) 1 vote

Une enquête du comité régional de Tourisme d’Aquitaine auprès de professionnels du tourisme de Nouvelle-Aquitaine permet de prendre le pouls de la saison 2016. 72 % d’entre eux tirent un bon bilan de la haute saison dans la grande région. Ce taux monte à 81 % sur le littoral. Le tourisme urbain est plus contrasté. Les campings affichent 78 % de satisfaction. Pour les hôtels, résidence de tourisme, villages de vacances et agences de location, la satisfaction est tirée par la clientèle française.

Par rapport à 2015, 30 % des professionnels signalent une hausse et 45 % une saison équivalente. On note davantage de satisfaction dans l’intérieur des terres. Hôtels et agences de location de meublés n’atteignent pas leur fréquentation de 2015. On remarque aussi un recul en Poitou-Charentes, malgré une tendance à la hausse sur les Deux-Sèvres, le marais poitevin et l’est de la Charente. La Rochelle et l’île de Ré sont stables, tandis que la situation est plutôt mitigée en Limousin.

La fréquentation internationale est jugée bonne sur cette haute saison (55 % de satisfaits, plus 32 % d’opinions « moyennes »), hormis dans les grandes villes (37%). Les professionnels du littoral charentais se montrent également peu satisfaits de la présence étrangère, sauf pour La Rochelle et l’île de Ré. Les britanniques demeurent la 1re clientèle étrangère, mais sont moins nombreux en raison de la baisse de la livre sterling. Les Allemands sont n° 1 sur le littoral.

Une saison contrastée

L’avant saison a été jugée décevante : ponts peu nombreux, météo maussade, contexte social agité, Brexit… La saison a été réellement lancée avec le pont réussi du 14 juillet.

La fréquentation de mai à mi-août est globalement jugée « mitigée ». Elle s’affiche en retrait par rapport à 2015 pour 34 % des professionnels, contre 29 % signalant une hausse. La satisfaction plafonne à 26 % sur le littoral. La fréquentation se montre équivalente à celle de 2015 dans les campings.

Début juillet a été considéré comme bon à 54 %, notamment sur le littoral charentais. Cependant, s’agissant des chiffres de mi-juillet, le Poitou-Charentes (sauf Vienne) affichait un recul par rapport à 2015.

De manière générale, les professionnels ont jugé la saison 2016 imprévisible, en raison du contexte social et européen, des difficultés économiques et d’une nouvelle progression des réservations de dernières minutes ou via de nouveaux circuits. Ils sont également un tiers à considérer que l’attentat de Nice a eu un impact sur la fréquentation. Ils s’affichent optimistes pour septembre.

Selon Charente-Maritime Tourisme, la saison estivale est jugée satisfaisante par les professionnels du département, et même 70 % des hôteliers. Les secteurs de Royan, Marennes-Oléron et certaines zones de l’intérieur sont toutefois moins optimistes. L’hôtellerie de plein air affiche des résultats équivalents à 2015 mais la tendance est à la baisse pour les sites de visite et loisirs.

 

Laurent Kaczmarek

 

 

Repères

La Nouvelle-Aquitaine a accueilli près de 27 millions de touristes en 2015, pour 170 millions de nuitées. Le tourisme occupe 103 000 emplois.

La région compte 525 000 lits dans les campings, 110 000 dans les hôtels, 97 500 en meublés classés ou labellisés, ainsi que 1 880 000 lits en résidences secondaires.

Elle est 1re pour l’offre d’hôtellerie de plein air et 2e pour les nuitées des résidents français.

30 sites et monuments ont dépassé 100 000 entrées en 2015.

 

Principales sources utilisées :

Communiqués de presse

Réagir à cet article

comment-avatar

*