Trophée Territoires d’innovation pour le matériau révolutionnaire HP2A d’Argilus

Julien Blanchard, fondateur d’Argilus, a déposé un brevet prometteur pour un procédé de transformation de l’argile en pierre, sans cuisson ni séchage. Le repreneur de la briquetterie Gillaizeau de Chaillé-sous-les-Ormeaux a ainsi décroché le trophée Territoires d’Innovation Vendée porté par la Région.

La marque Argilus qu’il a créée produit des enduits de finitions pour les murs et sols et propose une gamme de 70 produits à base d’argile. Son procédé HP2A pour « haute performance activation alcaline » permet de reconstituer la pierre dont est issue l’argile par cuisson à froid avec ajout de sable ou de déchets de construction. Le matériau, utilisable pour des briques, carreaux, parements, présente ainsi des performances supérieures à certains bétons de ciment. Et sa fabrication exige beaucoup moins d’énergie.

Cette innovation, qui sera commercialisée en 2017 sous la marque Argilwest, semble offrir de grandes perspectives. Argilus, qui emploie une dizaine de salariés pour 1,5 M€ de CA en 2014, entend pour cela boucler un tour de table d’1M€. Elle profite du soutien de Bpifrance, de la région Pays de la Loire, de Vendée Expansion et de l’accompagnement du centre de ressources Oryon.

Argilus dispose d’une centaine de points de vente en France. Présente dans 6 autres pays européens, la société réalise 30 % de son activité à l’export.

 

Laurent Kaczmarek

 

Principales sources utilisées :

Communiqués de presse, Ouest France, Journal des Entreprises

Réagir à cet article

comment-avatar

*